Anomalie_digital art n°6

Interactive Cities

Dans le domaine de l'urbanisme, le débat sur les potentiels de la " société de l'information et de l'intelligence " se détourne peu à peu de l'intégration de la complexité d'un développement durable. L'enjeu est aujourd'hui de construire de manière continue, distribuée et dynamique des cohérences environnementales, économiques et sociales.

Collection: Anomalie_digital art
Langue(s): Français, Anglais
25,00 €

Résumé

Sous la direction de Valérie Châtelet, architecte-urbaniste engagée avec anomos/skylab dans l'exploration de l'impact des technologies numériques, une dizaine d'auteurs apporte leurs contributions à ce débat. Ces essais sont illustrés par de nombreux projets pour la plupart inédits et rassemblés pour la première fois autour de ce thème. Historiens, géographes, ingénieurs, artistes, architectes et des urbanistes interrogent les implications de cette nouvelle condition urbaine. Parmi les contributeurs, Dominique Rouillard trace un parcours historique de l'intégration des technologies de l'information et la communication pour l'urbanisation. En référence aux travaux de l'inventeur américain Buckminster Fuller, Valérie Chatelet développe le principe d'une nouvelle articulation des décisions pour l'urbanisme et l'aménagement du territoire. Carlo Ratti et Daniel Berry du laboratoire de recherche du Massachusetts Institute of Technology (MIT) SENSEable City évoque l'idée de paysages mobiles développés par l'internet sans fil et les téléphones mobiles qui reconfigurent nos modes de vie.

Les technologies ont aujourd'hui infiltré nos villes. Des "caméras de surveillance ont été installées à tous les coins de rue, dans les magasins et les bureaux, des capteurs ouvrent automatiquement les portes, des câbles à fibres optiques ont été posés sous nos rues, et l'espace est parcouru par les ondes du réseau sans fil" (J. Huang et M. Waldvogel). Les distinctions entre la vie quotidienne, le travail et les loisirs s'estompent et définissent de nouvelles pratiques de l'espace dont la gestion est de plus en plus proche du temps réel (G. Schmitt ; C. Ratti et D. Berry). Les téléphones cellulaires, les équipements portables permettent par ailleurs l'émergence de nouveaux modes de collaboration pour l'élaboration et la maintenance des biens publics (J. Huang et M. Waldvogel; V. Chatelet). L'augmentation des capacités de calcul et la numérisation croissante permet de " traiter des données localisées incluant des interactions spatiales nombreuses et diversifiées ", de simuler " l'évolution spatiale d'une ville ", " d'explorer des futurs possibles " (D. Pumain). Enfin l'évolution des outils de conception, l'amélioration des systèmes d'information géographique mais aussi de nouvelles stratégies de développement des projets restructurent les pratiques de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire (V. Châtelet ; L. Perrin ; D. Gerber ; G. Schmitt).

Sommaire

P 8, Valérie Châtelet - Éditorial / P 14, Dominique Rouillard - L’invention de l’interactivité urbaine / P 36, Valérie Châtelet - Vers une tenségrité du contrôle / P 76, Denise Pumain - L’évolution des systèmes de villes / P 100, Laurent Perrin - Prospective urbaine digitale / P 124, Carlo Ratti et Daniel Berry - Perception de la ville : le sans-fil et l'émergence de systèmes urbains en temps réel / P 146, David Gerber - Pour un urbanisme paramétrique / P 172, Gerhard Schmitt - Espace de savoir interactif. Un projet pour l’ETH / P 196, Jeffrey Huang et Muriel Waldvogel - Ville Ouverte / P 220, Ted Ngai, Philippe Morel Urbanisme Open Source - Deux positions /

Informations

  • 25,00 €
  • Langue(s): Français, Anglais
  • Référence:
    978-2-910385-42-2
  • Nombre de pages: 248
  • Couleur(s): quadrichromie - 100 illustrations
  • Type de reliure: broché
  • Dimensions: 1 × 17 × 24 cm
  • Poids: 800 g

Ressources

Livre(s) conseillé(s)